ELVESYS finaliste du prix jeune entrepreneur de la tribune

ELVESYS fait  l’objet d’un article et d’un film sur le site de la tribune pour le prix du jeune entrepreneur.

Elvesys-guilhem-velve-casquillas-laureat-industrie-ile-de-france-du-jeune-entreupreuneur-2013

Il y a une dizaine d’année, la microfluidique a été identifiée comme la technologie qui permettrait de miniaturiser sur une simple puce la quasi totalité des opérations de diagnostic actuellement réalisées au sein des laboratoires d’analyse et des hôpitaux. De quoi réduire les coûts et les erreurs de diagnostic de toutes les grandes maladies. Tous les grands pays occidentaux ont investi dans ce domaine, dont la France. ELVESYS est la seule entreprise au monde qui, au lieu d’investir sur le laboratoire sur puce lui-même, a décidé d’investir sur les instruments externes qui permettent à cette puce de fonctionner (contrôle de pression, de température, de PH…). En brevetant l’intégralité de ces instruments scientifiques, ELVESYS entend devenir l’entreprise incontournable de cette révolution technologique. Elle donne naissance à d’autres entreprises en microfluidique pour créer en France une « Microfluidic Valley» n’ayant pas à rougir de la « Silicon Valley ». En 2013, ELVESYS vise 1 million d’euro de chiffre d’affaires et l’embauche d’apprentis, de techniciens, d’ingénieurs et d’un business developper. Elle prépare son lancement sur le marché américain avec Ubifrance, la Coface et Oséo.

Diplômé de l’Ecole Supérieur d’Ingénieurs en Electronique et Electrotechnique, d’un master de recherche en micro et nanotechnologies à l’Université d’Orsay et d’un doctorat au LPN-CNRS, Guilhem Velve Casquillas a travaillé à l’Institut Curie pendant trois ans, tout en se formant à entrepreneuriat à l’Ecole Centrale Paris et à l’EM Lyon. Il a fondé ELVESYS avec Adrien Plecis, Lydie Riquier, Mael Le Berre, Fabien Bertholle et Mathieu Velve Casquillas en mars 2011.