Elvesys dans l’Usine nouvelle

Par  – Publié le  | L’Usine Nouvelle n° 3326

ELVESYS-USINE-NOUVELLELa France était déjà forte en microfluidique, science qui étudie l’écoulement de fluides dans des canaux de taille micrométrique. Cinq jeunes chercheurs ont décidé de la rendre incontournable. En mars 2011, ils créent ELVESYS dans le laboratoire de l’École Normale Supérieure. Leur start-up entend profiter de l’essor des laboratoires sur puce. Ces dispositifs permettent, à partir d’une goutte de sang prélevée chez un patient et d’une puce microfluidique, d’effectuer la quasi-totalité des diagnostics réalisés dans les hôpitaux. Le tout rapidement et pour un coût minimum. Le savoir-faire d’ELVESYS ? ”Développer et breveter les périphériques de contrôle qui entourent la puce microfluidique et permettent la mise en œuvre de l’analyse, afin que toute entreprise voulant développer des laboratoires sur puce ait besoin de nous”, explique le PDG Guilhem Velvé Casquillas.

À des échelles aussi microscopiques, la variabilité et la sensibilité des échantillons prélevés nécessitent en effet de contrôler différents paramètres (pressions et débits des fluides, la température…). Lauréate de plusieurs concours, ELVESYS, implantée dans la pépinière Paris Santé Cochin, n’a pas eu besoin de lever de fonds. Rentable, elle vise pour 2013 un chiffre d’affaires de 1 à 2 millions d’euros, après avoir généré 300 000 euros l’an passé. Elle développe aussi FastGene avec le ministère de la Défense, une technologie permettant à un laboratoire sur puce de détecter un virus ou une bactérie en dix minutes, contre trente minutes actuellement. De plus, afin de favoriser la diffusion de la microfluidique en France, la start-up propose à des chercheurs de soutenir leurs innovations en créant des spin-off à partir de leurs idées. De la vapeur qui sort des cigarettes électroniques au contrôle de la température lors des analyses biologiques… Depuis 2012, quatre sociétés auront ainsi vu le jour.

Gaëlle Fleitour

L’innovation
ELVESYS utilise son expertise et celle de son réseau de chercheurs en microfluidique et en microthermique pour anticiper les besoins des utilisateurs de laboratoires sur puce, en concevant de nouveaux instruments liés au contrôle des fluides (contrôle de la pression, détecteur de fluorescence en temps réel…).