Guilhem-velve-casquillas-president-elvesys-sas-

Article écrit par Dr Guilhem Velve Casquillas, ancien chercheur en microfluidique au CNRS et en biologie cellulaire à l’institut Curie. Il est co-fondateur et dirigeant du Elvesys microfluidic innovation center et de deux autres entreprises de recherche scientifique en microfluidique.

Vous avez un projet de recherche sur le vieillissement humain ou vous êtes intéressé par les activités d’Elvesys n’hésitez pas à nous écrire, nous sommes ouverts à toutes les discussions.

E-mail : contact@elvesys.com et demandez guilhem velve casquillas

La vallée microfluidique: des start-ups françaises  dans le domaine des laboratoires sur puce et de la microfluidique

La vallée microfluidique des start-ups françaises dans le domaine des laboratoires sur puce et de la microfluidiqueDepuis sa création le but des fondateurs du “ELVESYS Microfluidic Innovation center” est de participer à l’installation en France des bases d’une vallée microfluidique rassemblant sur notre sol un grand nombre de start-ups et de laboratoires travaillant sur la microfluidique et les laboratoires sur puces. Nous nous sommes lancés ce défi car aujourd’hui la France est l’un des pays les mieux placés pour être au cœur de cette prochaine révolution.

La révolution microfluidique : les laboratoires sur puces

Après avoir métamorphosé le monde de l’électronique, la miniaturisation gagne depuis une dizaine d’années l’univers de l’analyse médicale. La microfluidique est la technologie permettant de miniaturiser ces analyses pour réaliser la quasi-totalité des opérations de diagnostic réalisées en laboratoire,  sur une puce de la taille de la main (pour en savoir plus sur la microfluidique cliquez ici). De la même façon que la miniaturisation informatique a permis l’émergence d’applications révolutionnaires, la miniaturisation des analyses sur puces microfluidiques va permettre d’énormes avancées en médecine. Les spécialistes du domaine prévoient une révolution au moins égale à celle qu’a connu l’informatique. Moins coûteuses, plus efficaces, moins invasives, les analyses microfluidiques permettent de réaliser simultanément des centaines d’analyses sur un simple échantillon de sang ou de salive. Au-delà des apports pour l’amélioration de la santé publique, la microfluidique permettra de diminuer les dépenses liées aux erreurs de diagnostic et d’effectuer la détection de maladies in situ sans infrastructure en moins de 10 minutes.

Elvesys Microfluidic innovation Center en bref :

ELVESYS est une entreprise innovante qui développe et protège l’intégralité des instruments scientifiques nécessaires au fonctionnement de ces laboratoires sur puces afin de devenir l’entreprise incontournable de cette future révolution technologique. ELVESYS a, entre autres, développé la technologie la plus rapide au monde permettant de détecter en moins de 10 minutes la présence de n’importe quels agents pathogènes  dans un échantillon de sang ou de salive.  Notre place de leader mondial du contrôle de flux haute performance finance l’intégralité des activités d’ELVESYS et nous permet d’initier chaque année la création d’une nouvelle entreprise innovante dans le domaine des laboratoires sur puces. Pour en apprendre plus sur notre entreprise et son histoire cliquez ici.

Pas de révolution sans innovation : la révolution microfluidique française

LA VALLÉE MICROFLUIDIQUE DES START-UPS FRANÇAISE  DANS LE DOMAINE DES LABORATOIRES SUR PUCE ET DE LA MICROFLUIDIQUE innovationNous connaissons tous le terrible dicton, pas de bras, pas de chocolat et bien nous l’affirmons il en est de même pour la microfluidique : pas d’innovation , pas de révolution ! Ce sont les laboratoires de recherche et les entreprises innovantes en microfluidique d’aujourd’hui qui permettront de détenir les futures technologies clefs et de saisir la formidable occasion qui se présente à nous.

La microfluidique est une science qui avance rapidement, il est important que dès aujourd’hui les pouvoirs publics, les entrepreneurs et les chercheurs travaillent main dans la main. Demain, cet effort conjoint permettra à la France de détenir les technologies et les infrastructures qui lui permettront de rester dans la course technologique et économique.

.

Créer des laboratoires de microfluidique d’excellences

La France compte déjà sur son sol parmi les laboratoires de microfluidique les plus innovants et créatifs de la planète. Rien qu’a Paris, sur la montagne Sainte Geneviève, les chercheurs de l’ESPCI, de l’Institut Curie, de l’ENS  forment un foyer d’innovation en microfluidique encore rare de part le monde. Aujourd’hui il est nécessaire pour rester dans la compétition mondiale de mutualiser les hommes et les infrastructures au sein de structures dédiées. Et c’est ce que la ville de Paris et l’Etat français ont fait en créant en 2015  à Paris, l’institut Pierre Gilles de Gènes. Cet organisme concentre les équipes de recherche microfluidique les plus innovantes de la ville et les chercheurs les plus renommés dans le domaine des laboratoires sur puces. P.Tabeling, Y.Chen, JL Viovy, J Bibette, A.Griffith, M.Piel et bien d’autres mettent leur savoir en commun pour créer un centre d’innovation microfluidique unique en France. Grâce à cette dynamique et au mélange  de toutes ces énergies nous pensons que la France conserve toute ses chances de rester dans la compétition mondiale.

Créer des entreprises microfluidique détenant les technologies clefs pour les laboratoires sur puces

Les choses changent dans la recherche française, aujourd’hui de plus en plus de doctorants et de chercheurs se lancent dans la création d’entreprises innovantes et en particulier en microfluidique. Lorsque nous regardons autour de nous il devient difficile de trouver un laboratoire de microfluidique qui n’ait pas de près ou de loin à voir avec une création de start-up. Certains chercheurs français sont même devenus des sérials entrepreneurs reconnus mondialement dans le domaine des laboratoires sur puces. De son côté ELVESYS continue son travail en essayant de créer chaque année une nouvelle entreprise innovante dans le domaine de la microfluidique et des laboratoires sur puces. Mais cela ne suffira évidemment pas, alors nous continuerons à prêcher pour faciliter le passage des technologies de la recherche vers l’entreprenariat, que ce soit auprès des chercheurs ou des pouvoirs publics.

Donner des cours d’entreprenariat pour créer des start-up microfluidiques

La vallée microfluidique des start-ups françaises dans le domaine des laboratoires sur puce et de la microfluidiqueLa  formation académique qui mène au doctorat, traite finalement assez peu de création d’entreprise innovante. Hors les chercheurs sont les personnes les mieux placées pour identifier les ruptures technologiques et faciliter leur mise en œuvre vers le marché. Pour cette raison nous continuerons  à donner des cours d’entreprenariat bénévole dans les laboratoires de recherche et à accueillir de jeunes chercheurs qui souhaitent confronter leur business plan avec notre équipe entrepreneuriale. On nous dit parfois qu’il est dangereux pour nous de former nos futurs concurrents potentiels. Cela est certes aventureux mais comme disait Paulo Coelho si vous trouvez que l’aventure est dangereuse, nous vous proposons d’essayez la routine elle est mortelle.

.

.

La revolution est en route

La vallée microfluidique des start-ups françaises dans le domaine des laboratoires sur puce et de la microfluidique révolution microfluidiqueLe meilleur indicateur pour mesurer la vitalité d’un domaine scientifique est le nombre de publications scientifiques. Lorsque nous comparons le nombre de publications traitant de microfluidique et de microélectronique (technologie qui fut à l’origine de la révolution des télécommunications) nous voyons qu’en 2002 le nombre de publications scientifiques en microfluidique est devenu prédominant. Nous sommes probablement à l’aube d’une révolution technologique, ces laboratoires sur puces changeront probablement une grande partie de la médecine telle que nous la connaissons. Il ne tient qu’à nous de voir cette révolution construire son berceau dans notre pays.

La microfluidique : Une route vers une longévité accrue ?

Nous pensons que le 21e siècle offre un faisceau de technologies qui permettra de mettre un terme au vieillissement. Le vieillissement, ce processus d’autodestruction qui commence aux alentours de 20 ans et mène à la mort programmé de chaque être humain quelques décennies plus tard. Certes l’espérance de vie augmente sans cesse depuis des siècles mais sur la même période la longévité maximale de notre espèce est resté borné à un peu plus de 120 ans. Parmi toutes ces technologies, il y en a une qui nous parais centrale car elle permet de miniaturiser et de contrôler précisément toutes les opérations biochimiques réalisées actuellement dans un laboratoire de recherche sur de simples puces. Cette technologie, vous l’avez deviné, c’est la microfluidique et en démultipliant les capacités d’investigation en biotechnologie elle permet de faire avancer plus rapidement la majeure partie des projets de recherche relatifs à la longévité de l’espèce humaine.

En créant le ELVESYS Microfluidic Innovation Center, notre but est de créer un centre de recherche indépendant et incontournable dans le domaine de la microfluidique et utiliser ce dernier comme un outil pour accélérer tous les projets de recherche allant dans le sens de nos objectifs :

– Augmenter la longévité de l’espèce humaine
– Augmenter l’espérance de vie de l’être humain
– Améliorer la santé et la qualité de vie de tous

Au delà d’Elvesys en favorisant , par tout les moyens à notre disposition , la creation de nouvelles entreprises innovantes au sein de ce que nous nommons la “microfluidic valley”,  nous espèrons favoriser l’emergence de technologies et d’entreprises qui fournirons peut être de meilleures solutions que nous pour accroître la longévité de notre espèce. Au final l’important n’est pas de savoir qui sera à initiative des technologies qui changerons notre vision de la vie et de la mort mais de faire en sorte que les gens que nous aimons ferment les yeux le plus tard possible.


Si vous souhaitez rentrer en contact avec Elvesys à propos de la microfluidique, des laboratoires sur puces ou de la Microfluidic Valley, cliquez ici et demandez Guilhem Velve-Casquillas.